Métiers de BE 38

Nous suivons votre projet de la phase d’avant-projet jusqu’à l’exécution

Prise de cotes au mètre

Le relevé de cotes

Dans le cadre de certains projets existants, nous sommes amenés à effectuer des relevés de cotes sur des charpentes métalliques et leur environnement. Pour ce faire, nous nous rendons sur site effectuer les relevés avec nos équipements : mètre, mètre laser, mire, fil à plomb, niveau de déclivité, pied à coulisse.

 

Sur les structures de grandes dimensions, notre logiciel de dessin nous permet d’intégrer les relevés de points 3D qui nous sont fournis par une société externe de géomètres spécialisés qui pratiquent le relevé de côtes par mesures ponctuelles ou un relevé de points 3D exhaustif permettant de partir sur une base de travail précise directement intégrée dans notre logiciel de dessin après un post traitement.



Le calcul de structure

Lorsque le contrat client comporte une mission de justification du dimensionnement de la charpente métallique, le calculateur est le premier à travailler sur le projet.

 

Après avoir pris connaissance du projet et échangé avec les divers intervenants, le calculateur a pour tâche de :

  • Établir la note d’hypothèses de charge de la structure 
  • Transmettre la descente de charge au bureau d’étude béton au droit des appuis de la charpente métallique
  • Justifier la liaison acier/béton par le dimensionnement des ancrages
  • Modéliser en calcul et dimensionner la charpente et ses attaches entre les fers
  • Éditer les notes de calcul structure

L’ensemble des tâches sont effectuées en collaboration avec la personne en charge du projet interne à BE 38, le client, les autres intervenants ainsi que le ou les projeteurs de BE 38 qui travaillent sur le projet.

 

Le calculateur utilise plusieurs logiciels métier tels que Robot Structural Analysis, IDEA Statica, des logiciels de chevillage (Hilti, Spit…). Il sait aussi utiliser les outils de dessin (Tekla, Autocad) et les logiciels d’application BIM (Trimble, Naviswork,…).

veille des normes CTICM CSTB

Toujours au plus près de l’évolution des normes, en plus des Eurocodes, les calculateurs s’appuient sur différents documents pour travailler, tels que les articles de la Revue Construction Métallique du CTICM, les ouvrages du CSTB ou de la CNC2M ainsi que les sites internet métiers (règlements parasismiques,…).



La modélisation de la charpente

Les projeteurs s’emploient à la concrétisation des projets par les maquettes 3D sur notre logiciel spécialisé en charpente métallique (Tekla). Il arrive encore quelque fois qu’ils aient à travailler en 2D sur Autocad.

 

En coopération avec le calculateur du projet, les éléments métalliques sont mis en place avec les sections correctes et attachés entre eux suivant les normes en vigueur et les efforts sollicitant.

 

C’est au projeteur que revient la charge de mettre en plan l’implantation de la charpente métallique afin de transmettre à l’entreprise de gros œuvre la position exacte des pieds de poteaux métalliques et de donner la définition géométrique des ancrages pour la préparation du ferraillage de ces derniers.

 

Chaque projeteur procède à une vérification de la modélisation de la charpente afin d’éviter toute collision avec l’environnement par collaboration BIM avec les autres corps de métier des chantiers (correspondant à la concaténation des maquettes 3D de type IFC ou autre dans une maquette générale) ainsi que de supprimer toute présence d’erreur due à la modélisation elle-même (pièce non soudée, erreur de section de pièces,…)

 

La phase finale du travail du projeteur comporte deux parties :

  1. La création du dossier de fabrication pour le charpentier comprenant les fiches de traçage des débits et assemblages, les listes de nomenclature (approvisionnement, boulonnerie, expédition,...) et les fichiers à commande numériques (CN) ;
  2. La génération des plans d’ensemble permettant le montage de la charpente sur site et des plans de calepinage des planchers pour leur fabrication.
model 3D polienas
Depuis le déploiement du BIM (Building Information Modeling), les projets à forts échanges de maquettes 3D ne nécessitent plus la sortie de plans d’ensemble au cours des études. Pour les petits projets sans échange de maquette, les plans d’ensemble sont diffusés bien plus tôt dans la chronologie des études afin de les utiliser pour valider les choix structurels et esthétiques de la charpente.


Le suivi d’affaire

Suivi d'affaire BE 38

En compléments des échanges téléphoniques ou par courriels avec les différents intervenants et de l’utilisation de la collaboration par BIM, chaque projet est suivi par un interlocuteur privilégié au sein du bureau afin de gérer le suivi régulier des points clés et des points bloquants pour ne pas prendre de retard sur les délais établis.

 

Pour une gestion optimale de chaque projet, BE 38 a développé un programme de type ERP/SAP qui nous permet de gérer l’ensemble des documents échangés depuis son lancement. Nous conservons ainsi un historique complet de l’ensemble des documents contractuels que nous diffusons afin d’en suivre les évolutions.

 

Nos « fiches de contrôles BE 38 », développées en interne, nous permettent une vérification rigoureuse de la progression du projet à chacune de ses étapes.

 

Pour finir, notre expertise en tant que bureau d’étude en structure métallique nous permet de soumettre toute suggestion auprès de l’architecte ou de la MOA afin d’optimiser les structures, ce qui permet d’optimiser le poids des charpentes, les choix de fabrication du charpentier, la mise en place sur site lors du montage et donc le coût final du projet.