Lyon Chaufferie Biomasse

MODÉLISATION 3D

SUIVI DE L'ÉXECUTION DU CHANTIER

Étude de la plus grande chaufferie biomasse de France (Lyon – 2019)

L’équipementier LLT (Grenoble – 38), dont le cœur de métier est la création de fours et chaudières pour la valorisation des combustibles et les alimentations énergétiques, nous a confié l’étude de la charpente métallique du process des chaudières biomasse pour la nouvelle chaufferie de Lyon. L’usine de production de chaleur est constituée de 3 lignes de combustion, dont 1 qui sera mise en place postérieurement.

 

Chaque ligne de process occupe un volume de 7 m de large par 18 m de long et 17 m de haut. En plus des 3 lignes, deux silos de stockage des cendres nécessitent aussi une charpente dédiée pour leur implantation.

 

La charpente est formée de poteaux en profilés HEA/HEB reliés par des traverses en profilés de types IPE/HEA/HEB suivant la nécessité des charges à reprendre et stabilisés par des diagonales ou des portiques. Les 3 lignes sont structurellement liées et les deux premières doivent être stables jusqu’à la pose de la troisième. De même, la zone de jonction entre la deuxième et la troisième ligne doit anticiper la création de la future ligne de combustion (intégration des efforts globaux dans les stabilités transversales, préparation des fers de la ligne 2 avec les perçages et plats nécessaires pour la future jonction). Les chaudières sont posées sur des charpentes indépendantes.

 

L’ensemble est abrité dans un bâtiment en charpente métallique (hors lot) indépendant de la charpente process. Une étude de la phase de construction sous charges de vent réduite a donc été faite. Afin de simplifier le montage et la fabrication, la modélisation de la charpente est divisée par lots (des nomenclatures jusqu’aux plans de fabrication). Pour des charpentes de même type mais avec plus de hauteur, les lots supérieurs sont modélisés pour pouvoir être montés au sol puis levés par grue pour la pose finale.


Caractéristiques particulières du projet :

Zone sismique de niveau 2 et bâtiment de classe III

Poids d’une chaudière seule : 100 t

Prise en compte des efforts de frottement amenés par la dilatation de la chaudière

Poids total de charpente métallique : 150 t

Surface de plancher caillebotis : 900 m²

Longueur de garde-corps : 800 ml